Actus !

Magazine de loisirs créatifs, ou comment se faire du pognon sur le dos des petites blogueuses…

magazine

Aujourd’hui j’avais l’intention de vous annoncer que mon tuto de la sangle d’appareil photo avait été publié dans un magazine. Mais finalement c’est un tout autre article que je vais vous écrire.

Que je vous explique un peu le principe de la collaboration entre blogueur et magazine.

Lorsqu’on est blogueur, il arrive qu’un magazine vous contacte parce qu’un de vos articles leur a plu et vous propose de le publier dans leur prochain numéro. Si vous êtes intéressé, vous leur donnez les photos originales, bien sur vous leur cédez les droits afin qu’elles puissent être publiées et ré-écrivez éventuellement le texte. Le tout bien souvent gratuitement ou en échange d’un abonnement au magazine.

L’intérêt pour le magazine est d’avoir du contenu à bas prix bien entendu et au passage un peu de pub par le blogueur lors de la sortie du magazine. L’intérêt pour le blogueur est de se faire un peu connaitre et ramener un peu de trafic sur son blog.

Le mois dernier, j’ai donc été contactée par un magazine de loisirs créatifs pour le tuto de la sangle d’appareil photo. Ils ne m’offraient rien en échange de mon travail mais bon, mon blog étant jeune, un peu de pub n’était pas de refus. J’ai donc accepté et refais des séances photos (2 fois) pour satisfaire leurs exigences techniques. Hier je reçois le magazine !

Première petite déception en voyant que l’adresse de mon site n’était indiquée qu’à la dernière page du magazine et non pas sur la page du tuto lui-même. Mais bon, passons.

Je fais quelques photos du magazine et annonce fièrement sur les réseaux sociaux le publication de mon tuto (en attendant d’écrire un article sur mon blog), en citant bien entendu le magazine, en faisant le lien vers leur site et forcément vers le mien !

Quelle ne fut pas ma surprise quelques heures plus tard en recevant un mail de la directrice du magazine me reprochant de faire le lien vers mon blog et de ne pas, je cite, « inviter les gens à acheter le magazine »… de ne pas « jouer le jeu durant la présence du magazine dans les kiosques »…

Je pense avoir LARGEMENT fait ma part du boulot. Alors c’est vrai je ne dis pas explicitement aux gens d’acheter le magazine, mais dans la mesure où j’en parle et fais un lien vers leur page il me semble que je fais de la publicité…. non ?

Tout ça pour vous dire, méfiez-vous !! Heureusement, ils ne sont pas tous comme cela, j’ai travaillé avec d’autres magazines (Créative magazine) lorsque j’étais blogueuse culinaire et ça s’est très bien passé ! Mais cette fois j’ai été trop gentille, j’ai dit oui à tout et je n’aurais pas du ! Il faut que chacun y trouve son compte et là ce n’était pas le cas.

Une fois de plus le travail des blogueurs est considérablement dévalorisé ! J’ai passé beaucoup de temps sur ce tuto, et encore un peu plus pour refaire les photos qui ne leur convenaient pas, pour au final entendre dire que j’aurais du leur faire de la pub à EUX, pour qu’ils vendent encore plus de magazines, et empochent encore un peu plus d’argent pendant que moi je ne fais que regarder les stats de mon blog qui n’augmentent même pas parce que dans l’histoire c’est eux qui n’ont pas joué le jeu…

J’espère au moins que vous avez aimé mon tuto, si c’est le cas c’est tout ce qui m’importe.

A bientôt !

Valérie

3 réflexions au sujet de « Magazine de loisirs créatifs, ou comment se faire du pognon sur le dos des petites blogueuses… »

  1. Je trouve honteuse leur réponse ! Ils ne manquent vraiment pas de culot surtout lorsque l’on sait la valeur du travail : photo, retouche et réecriture ! lamentable

  2. Bonjour ! J’ai presque une année de retard par rapport à la publication de la sangle d’appareil photos.
    Ils sont vraiment sans gêne ces « faiseurs » de magazines. Et lorsqu’ils font des photos d’artistes, qui fait la pub ? Je pense que maintenant vous pouvez vous diriger votre d’autres.
    Et attendant félicitation pour ce que vous faites. Au diable les autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *